Pas de lapin au Vendée Globe

Deux skippers (Guillemot et De Pavant) ont déjà du abandonné la célèbre course et ce n’est pas de leur faute !

Outre les incidents de route l’ombre des superstitions liées au monde de la navigation pèse toujours sur une course, comme peuvent en témoigner les skippers :

Pas de lapin à bord! Pourtant, je ne suis pas ‘vieille marine’ mais une fois, je me souviens avoir embarqué des plats cuisinés à base de lapin et j’ai cassé mon mât. Bon, c’était surtout dû à une goupille, reste que prononcer le mot sur le bateau, ça porte toujours malheur. »

Tanguy de la Motte, skipper d’Initiatives-Coeur

J’ai demandé à ne pas en avoir dans mon avitaillement. Lors d’une traversée de l’Atlantique, ma petite sœur avait vidé des sachets de bonbons. Elle m’avait fait le tri et enlevé tous les petits lapins. »

Tanguy de la Motte, skipper d’Initiatives-Coeur

Pendant les qualifs de la course, je me suis aperçu que j’avais des rations avec du machin aux grandes oreilles. Je me suis dit ‘qui m’a foutu ça dans le bateau’ ?! J’ai tout balancé par-dessus bord. J’étais vert parce que j’ai dû polluer… mais je n’ai pas pu faire autrement. »

Bertrand de Broc

Source : www.metrofrance.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *